We don’t have to take our clothes off

1986, Jermaine Stewart te dit qu' »il y a pas besoin d’enlever ses fringues pour prendre du bon temps et faire la fête toute la nuit ».

Un dimanche soir, prôner l’amour platonique alors qu’on a plutôt envie de sauter partout, c’est assez contradictoire.

Nanana-nana naaaa naaaa etc


Credit : Jermaine Stewart – We don’t have to take our clothes off