My love sees you

myloveseeschloe_visuel
La reprise, après la crise : 3 semaines prostré dans un coin à écouter She’s like the wind (R.I.P Patrick), je reviens enfin à la vie pour diffuser la bonne parole mousical’.

Je remercie au passage les gentils visiteurs de ce blog qui envoient de longs mails très cools, à la fois pour parler de tout et de rien, pour dire merci, pour dire je t’aime. C’est super touchant et encourageant, j’aimerais tous vous serrer dans mes bras, y compris toi, admiratrice secrète.

Côté musique, Fred Falke remonte la pente après une période creuse et se paie une sacrée ligne sur Burns histoire de montrer qui est le papa.

Classixx et leur style bien reconnaissable passent Beni à la moulinette et rendent le titre bien plus nostalgique et planant qu’à l’origine. Un bon point pour les américains, qu’on ne présente plus.

Pour terminer l’ensemble de manière cohérente, un petit oldie de Patrick Alavi qui se la joue sample-filtré-compressé à tel point qu’à la première écoute du track, il aurait pu passer pour un Bangalter-like. On en demande pas plus pour un titre qu’on imagine callé en plein milieu de votre soirée (watch out the sub-bass Pat’ !)

3 titres choisis avec le soin que vous me connaissez. Pas du genre à diffuser la moindre merde qui glisse ou qui fait les beaux jours de la liste « popular » de Hype Machine. Nan nan, ceux-là, vous pouvez les stocker amoureusement dans votre iPod et bouger la tête dans les transports (déprimants au possible en ce moment)…



Credit : Burns – First move (Fred Falke remix)



Credit : Beni – My love sees you (Classixx remix)



Credit : Patrick Alavi – Party with music