Somebody Somewhere

Aaaaaaah (râle d’agonie guttural). C’est de sous la couette que je vous écris ces quelques petits mots.

ça fait 4 jours qu’une belle angine a le béguin pour moi et que je tente de lui expliquer que non, ça ne va pas être possible, je suis pas un garçon facile. C’est donc derrière les effluves de Paracetamol et d’Amoxicilline, un oeil ouvert et l’autre moins que je viens vers vous, chers lecteurs, pour vous dire que oui, demain je réponds à tous mes mails (merci beaucoup de votre soutien d’ailleurs !), oui j’existe toujours et oui je reviens travailler, demain également (au cas ou un de mes collègue pointilleux se sentirait de passer par ici.).

Pour vous faire patienter gentiment, le remix dont Lifelike a dit lui-même qu’il était le plus satisfait, celui de Cazals et de son Somebody Somewhere. Il est bon, certes, mais aurait pu être encore meilleur. Non ?

Bon, je repose la tête sur l’oreiller. Dodo time.

Credit : Cazals – Somebody Somewhere (Lifelike Remix)