Archive for the 'My Life' Category

Diese

Random Access Memoremixes

Après m’être lourdement épanché sur Random Access Memories et avoir crié au chef d’oeuvre – ce que je maintiens fermement, il est temps de faire un micro-bilan des remixes intéressants qui ont pu pointer leur nez sur la toile entre le 20 Mai et aujourd’hui.

Ma sélection est purement subjective, vous vous en doutez, loin de nous la tentation de céder au tout venant.

Pour respecter un peu une sorte de hiérarchie, je vous propose de les poster par date de publication, du plus ancien au plus récent, ce qui vous permettra de juger de l’évolution qu’ont pu prendre les morceaux sélectionnés avec le peu de temps qui nous sépare de la sortie de l’album.

A l’échelle d’Internet, RAM est déjà super #OLD – alors allons-y :

M-Rock joue le jeu de Get Lucky et délivre une version gentiment éditée qui tire davantage la couverture au Disco avec ses violons en guise d’accompagnement et ses cuivres qui soutiennent le tout. Une petite batterie rejouée, plus sèche et le tour est joué :

Adán & Ilse eux, prennent le parti de s’attaquer à Giorgio by Moroder et réussissent un petit tour de force entre Edit et Remix dans lequel ils arrivent à délivrer une version plus sombre et froide que l’originale. Mention spéciale au final déprimant au possible, mais très très bien exécuté.

DGTO nous a déjà habitué à de chouettes titres et remixes, ici c’est Instant Crush qui est passé à la (gentille) moulinette car on s’écarte assez peu du titre d’origine finalement. On shunte les parties instrumentales, on se concentre sur couplets/ponts/refrains avec un petit synthé en lead qui emballe joliment le tout :

Le parti-pris d’Offsuit n’est pas d’aller vers l’originalité formelle mais de se concentrer sur l’efficacité. Bien moins kéké-pompe-Dubstep-FatBeat que beaucoup d’autres remixes, si celui-ci n’est clairement pas mon préféré, il a le mérite de laisser respirer le morceau d’origine et de le rendre presque dansant :

Mac Stanton prend Lose Yourself  To Dance et lui applique la formule magique More Beat/More Bass/More Vocoder et ça marche très très bien évidemment, on tient ici mon chouchou de la liste, qui reste simple, pas prétentieux et conserve la lourdeur-moiteur du morceau d’origine :

 

BUT WAIT KIDS THERE’S MORE !

PV Nova, connu des amateurs de podcasts Franco-Blago-Cyprienistico-Normaniens réussit un petit tour de force, seul dans son coin : revisiter Get Lucky à travers 10 décennies musicales. Une vraie bonne idée, un peu comme un cours de musique en accéléré dans les oreilles. 

 

A votre tour de partager vos pépites en commentaires…

Diese

Pêle-Mêle

Un pêle-mèle de mes dernières trouvailles, de ce que j’écoute en ce moment. Des trucs tops, des trucs drôles, des trucs fous.

BADABOUM

In deep we trust – Ba:sen. Un truc bien moite, répétitif et estival. Un titre qui vaut pour ce qu’il vaut : un fond musical à la cool dans une de vos soirées d’apéro-dinatoire qui vous vaudra un « Mais c’est quoi ce qui passe là ? ».

 

Gigamesh qui remixe Moullinex à gros coups de synthés. Bon je dois reconnaitre qu’à chaque fois que j’entends « Gigamesh », ou un truc qui sonne pareil, je pense à ce type complètement foufou de la vidéo Sakura Con 2009. « Girugamesh ». Bref. Le titre est vraiment cool hein, en dehors de ces digressions totalement inappropriées.

 

Squaretunemagician. Déjà tu places ça, t’as gagné. Ce jeune lyonnais apprécie plus que de raison la haute dose de dessins animés et de jeux vidéos qu’il a, semble-t’il, ingéré dans son enfance, et a décidé d’en faire son fond de commerce. Ainsi, un des thèmes phares de Saint Seya, avec la voix de Phoenix en V.O, passé dans sa moulinette, et c’est votre cerveau qui fait boum. Moi en tout cas ça me fait bien délirer : c’est bourrin, c’est un peu nostalgique et c’est plutôt drôle. Enfin pour moi. Bref. Écoutez :

 

Bof, pas grand chose à dire sur ce remix. Le Crayon envoie du bois. Il m’énerve à être bon. Nan sérieux, vraiment bon.

 

VOUS, FANS DE DRIVE : Sachez que je vous déteste un peu. Surtout, voux, qui semblez avoir découvert la musique et l’esthétisme qui va avec. Vous me la jouez « Mets Kavinsky » en soirée alors que vous l’avez découvert dans un film ! (bon je crois que je me suis déjà énervé là-dessus il y a peu…) Dernière blague en date : Je colle le remix de Dustin N’Guyen (aka Xavier de Rosnay / Justice) à une soirée gentille, hein, genre, on dansait même pas rien. Et une meuf me dit :

- « Ouais attends, si c’est pour mettre c’te merde, autant rien mettre. Mets l’originale ! ». Woké.

- Moi : « Tu l’as découvert où ce morceau ? »

- « Ben dans Drive, comme tout le monde ». Bref. Ok. On va pas parler musique toi et moi, on va se contenter de se faire croire mutuellement qu’on passe une bonne soirée.

Sinon, Electric Youth (vous comprenez le lien avec Drive) sort son nouveau single. C’est sucré-pipou, un peu trop d’ailleurs, mais ça reste mignon.

 

Mon titre du moment. Taillage de veine à coup de minimoog quoi. Nan plus sérieusement, Tulip (aka Play Paul aka Paul de Homem Christo aka le frère d’un des deux Daft Punk aka arrête tes conneries d’étalage de confiture) et Toxic Avenger m’envoient dans le cosmos…

CADEAU !

-> MP3 du futur ici <- (clic droit / enregistrer sous)

Snr

Last night

Grosse convergeance d’activité musicale en une seule soirée… Et j’en redemande.
Rencontre et discussion en terrasse avec Pierre De La Touche sur Nantes. Un bonhomme passionné, sympathique et très accessible qui m’a gentillement fait parvenir 2 unreleased que j’espère pouvoir diffuser dans un avenir assez proche sur le blog.
Discussion de 8000 km avec Mike, patron de TILT (le blog californien pour lequel je bloggue) qui me demande quand est-ce que le staff Diese05 se déplacera sur Los Angeles pour mixer, je lui soumets au passage le titre en écoute ci-dessous.
Il y eut aussi les 2 énormissimes private tracks proposées par Douze qui collabore avec Kris Menace, tracks dont nous reparlerons d’ici leur sortie courant Décembre.
Et enfin un e-mail d’Electric Youth au sujet de l’interview qu’il vont accorder en anglais à Diese05. Si vous voulez leur poser une question -> music[dot]snr[at]gmail[dot]com

Kolombo & Oliver Klein – Espionnage (THIS IS) by kolombo

Snr

Nior


Magnifique période vacancière qui vient de s’achever. Ce fut l’occasion de rencontrer des gens très sympathiques : compères, bloggers, artistes, lecteurs… Merci à tous ! Et la tournée ne s’arrête pas là (revisite de Nantes et Lyon très bientôt)

J’en profite donc pour vous présenter l’une de ces personnes avec qui je dialogue depuis plusieurs semaines.
Nior, jeune DJ/Producteur marseillais nous sert en exclusivité un minimix fait sur commande et sur mesure : la playlist . Quelle énergie dans ces 11 minutes 15 de musique !
Il y a tous ces temps fort qui s’entremêlent avec tant d’évidence, il y a cet extrait audio de film qui rappelle les Fubiz Broadcast proposés jadis par Dièse et ce sample plus que mythique de l’époque du grand Bob Sinclar.

WHAT’STHEFUNK | MINIMIX | DISCUSTHROWER EDIT by Nior | Discus Thrower

Le jeune homme qui cherche à étoffer son calendrier de gigs s’intéresse aussi à la production. Voici deux extraits de ses travaux.

[Extrait] Slow Down – Nior | Discus Thrower by Nior | Discus Thrower

[Extrait] Echoes Of Love – Doobie Brothers (Nior | Discus Thrower Remix) by Nior | Discus Thrower

En voila une bonne question !
Impossible de répondre tant cette communauté est vaste. Je saute de blog en blog comme je sautais jadis de MySpace en MySpace. Il y a du bon, du moins bon, du propre, du bâclé, du commercial, de l’underground et au milieu de ça qui sommes nous ? Très certainement le reflet de la musique que nous diffusons.

Les acteurs historiques eux … vieillissent ! Et oui, le célibat au lycée semblent bien loin pour les pionniers du web 1.0. Douce moitié, vrai métier et side-projects sont venus modifier leur rapport au web. Mais quand on visite religieusement leurs blogs, aussi assidument qu’un petit garçon rangerait ses petites voitures, on comprend rapidement que leur intention première est restée intacte : partager leur envie de qualité.

Je clos la métaphysique de bas étage pour passer aux sonorités qui m’ont marqué cette semaine.
Tout d’abord le petit coup de pousse. Eyeflash propose la démo d’un titre qui s’annonce ravageur, il cherche d’ailleurs une voix féminine à rajouter (les infos sur son SoundCloud pour le contacter à ce sujet)

Eyeflash – She Remembers (preview) by Eyeflash

Voici un titre découvert dans une playlist Spotify de Mr Fubiz, datant d’il y a deux ans… Si ce n’est pas une découverte pour vous, il se réécoutera certainement avec plaisir.

Marbeya Sound – Salomon’sTake by unsat.productions

La scène belge s’étoffe. Il y a bien sûr The Magician, mais il n’est pas le seul à travailler ses productions. Encore un peu irrégulier dans ses travaux, Kolombo propose un très bon titre et une biographie interminable sur SoundCloud.

Kolombo – Waiting For

Et très prochainement les amis, l’interview réalisée par Douze (DiscoTexas / Work It Baby) au près des ses camarades de chez DiscoTexas spécialement pour Diese05.com

Diese

Mon papa

Mon papa, c’est un amoureux de la musique. Un vrai des années 80. Avec lui j’apprends toujours des trucs et je découvre sans cesse de nouveaux morceaux. Ce week-end, je parlais avec lui de mes projets musicaux et des mes idées samples et il lui est venu une demi-douzaine d’artistes dans la trempe de ce que j’aime – aujourd’hui – toujours écouter et qui ont fait bien plus que m’influencer.

Il me cite Gino Soccio, Alan Parson – me reparle de ce groupe de reggae dont il avait acheté le maxi à la fois pour la pochette et pour un unique titre et qu’on a bien été incapables de retrouver. Et en discutant de The Alan Parsons Project, nous réécoutons et redécouvrons ce petit bijou imprenable qui ne mérite ni sample ni reprise. Ce genre de morceaux parfaits auxquels il ne faut pas toucher.


Credit : The Alan Parsons Project – Voyager

Merci Papa. Sans toi, j’aurai jamais fait de musique. Et ce blog aurait bien triste allure.

lastminute

Edit : Last Minute a procédé au remboursement de l’intégralité des frais d’hôtel : 172€, mais le vol est perdu à tout jamais. Un geste commercial a été consenti avec une offre de réduction de 30€ sur une éventuelle prochaine commande.

Ohé ! Ouhou ! Oui oui, c’est bien moi – fraîchement débarqué à Lyon et remonté comme une Delorean qui s’apprête à passer à 88 Miles à l’heure.

Aujourd’hui je ne vous parlerai pas de musique, non, pas cette fois-ci (mais j’y reviendrai) mais de la chouette politique commerciale d’un des voyagistes en qui je croyais pouvoir avoir confiance, j’ai bien nommé : Last Minute.

Je ne vous ferai pas l’affront de vous ré-expliquer le fonctionnement du site mais ma mésaventure, grandeur nature.

Au début du mois de Janvier, nous (quand je dis nous, c’est ma douce C. et moi-même) projetons un voyage à Séville. Last Minute répond naturellement à des critères de séjour courts, et nous nous jetons sur l’occasion d’un voyage de 4 jours, hôtel et vol compris – haha vol, quand j’y repense… – pour la modique somme de 370€…

Continue Reading »