Mon papa

Mon papa, c’est un amoureux de la musique. Un vrai des années 80. Avec lui j’apprends toujours des trucs et je découvre sans cesse de nouveaux morceaux. Ce week-end, je parlais avec lui de mes projets musicaux et des mes idées samples et il lui est venu une demi-douzaine d’artistes dans la trempe de ce que j’aime – aujourd’hui – toujours écouter et qui ont fait bien plus que m’influencer.

Il me cite Gino Soccio, Alan Parson – me reparle de ce groupe de reggae dont il avait acheté le maxi à la fois pour la pochette et pour un unique titre et qu’on a bien été incapables de retrouver. Et en discutant de The Alan Parsons Project, nous réécoutons et redécouvrons ce petit bijou imprenable qui ne mérite ni sample ni reprise. Ce genre de morceaux parfaits auxquels il ne faut pas toucher.


Credit : The Alan Parsons Project – Voyager

Merci Papa. Sans toi, j’aurai jamais fait de musique. Et ce blog aurait bien triste allure.