Archive for the 'Le Grand N’importe Quoi' Category

Diese

Mon papa

Mon papa, c’est un amoureux de la musique. Un vrai des années 80. Avec lui j’apprends toujours des trucs et je découvre sans cesse de nouveaux morceaux. Ce week-end, je parlais avec lui de mes projets musicaux et des mes idées samples et il lui est venu une demi-douzaine d’artistes dans la trempe de ce que j’aime – aujourd’hui – toujours écouter et qui ont fait bien plus que m’influencer.

Il me cite Gino Soccio, Alan Parson – me reparle de ce groupe de reggae dont il avait acheté le maxi à la fois pour la pochette et pour un unique titre et qu’on a bien été incapables de retrouver. Et en discutant de The Alan Parsons Project, nous réécoutons et redécouvrons ce petit bijou imprenable qui ne mérite ni sample ni reprise. Ce genre de morceaux parfaits auxquels il ne faut pas toucher.


Credit : The Alan Parsons Project – Voyager

Merci Papa. Sans toi, j’aurai jamais fait de musique. Et ce blog aurait bien triste allure.

1986, Jermaine Stewart te dit qu’ »il y a pas besoin d’enlever ses fringues pour prendre du bon temps et faire la fête toute la nuit ».

Un dimanche soir, prôner l’amour platonique alors qu’on a plutôt envie de sauter partout, c’est assez contradictoire.

Nanana-nana naaaa naaaa etc


Credit : Jermaine Stewart – We don’t have to take our clothes off

Diese

Bells (in the 80′s)

Un billet éclair pour vous informer de la mise en ligne d’un nouveau morceau sur Myspace, ça s’appelle Bells, ça ne se danse pas vraiment, mais ça s’écoute

Ce qui est amusant… C’est de savoir que je suis reparti d’une base pondue il y a presque un an… Qui ne m’avait pas satisfait à l’époque. De toute façon, comme je suis JAMAIS satisfait, autant s’arrêter à un moment, non ?

Merci à vous, je file, j’ai faim.

Edit : Le morceau en bonne def :


Credit :Diese – Bells

Diese

Oh !

Oh ! Au point mort jusqu’à la première semaine de Janvier… Comme vous vous y attendiez. ça ne m’empêche pas de vous faire un petit coucou-bisou pour votre soirée non ?

Tentez de rester propre sur vous le plus tard possible, buvez bien et chopez tant que vous pouvez ! Haha !

Diese

TrashTrashTrash

Attention, l’écoute de ce son peut provoquer des lésions irréversibles, en tous genres et j’insiste. Ce son est extrait du film Maitresses très particulières, film pornographique méconnu de 1979 aux dialogues aussi crus que le pire du pire que vous ayez jamais connu, EVER. En cherchant des samples de film pour le prochain Fubiz Broadcast, j’ai compris qu’il était possible de trouver un extrait dans lequel chaque phrase est… enfin, chaque phrase peut être cul(te).

Edit : C’est notre bien-aimé Dominique Paturel qui se charge du doublage masculin de cette séquence. Dire qu’il a doublé Hannibal (L’agence tous risques), Steve Austin (L’homme qui valait trois miliards) ou encore Jonathan Hart (L’amour du risque)…

Comme je me suis marré comme un petit fou avec l’extrait vidéo, j’ai voulu trouver le son dans sa totalité… Moui. Et je vous préviens : Armez-vous de votre dixième degré et heu… L’écoute de cet extrait est très fortement déconseillée aux mineurs…


Credit : Maîtresses très particulières (extrait de 9min10)

Diese

Striptease

Attention, rien à voir avec l’electro, le rock indé ou les pépites 80′s. Mais on est ici pour parler musique non ? Alors écoutons Combo Belge avec Batunambe, générique de la meilleure émission de télévision qui ait jamais existé : Striptease.

Évidemment, ce titre a une immense valeur sentimentale pour tout ce qu’il a pu annoncer comme reportages cultes, où les petites misères humaines du quotidien nous ont fait sourire, soulagé ou encore boulversé. La seule émission qui a su faire des constats sociaux en ayant le culot de ne rien expliquer, de ne rien commenter. Un titre, un reportage : Immergez-vous.

Alors on se tait et on écoute. La grand’messe télévisuelle vient de démarrer les enfants.


Credit : Combo Belge – Batunambe

Diese

L’antichambre de Diese05

Antichambre de Diese05

Voilà, je vous l’annonce : C’est ouvert. Affaire à prendre ou à laisser.

Diese

5 Questions courantes.

Questions qu’on me pose le plus souvent par mail, pour de vrai ou au téléphone. Oui je sais.

Q : Comment fait-on pour télécharger les titres de ton blog ?

R : Une réponse. Non deux, désolé. Il suffit simplement de fouiner dans le code source la plupart du temps mais vu que j’ai fait un bel effort grâce à mes généreux lecteurs, les liens de téléchargement seront présents juste après le player. Un petit clic droit et hop hop hop. Magique non ?

Q : Pourquoi Diese. Et 05 ?

R : Parce que je pense avoir nettement été traumatisé par les répondeurs de mes (oh combien nombreuses) conquêtes qui me supplient de taper # pour modifier mon message. Et des messages, j’en ai modifié. Je suis un peu le # en question, celui qui rode insidieusement sur votre répondeur. Et mes conquêtes ? Bah 5. Voilà Diese05. Si je passe à 6, croyez-bien que vous en serez les premiers informés. Et on dit bien Dièse, même sans l’accent. C’est mon côté Internacheunôl’.

Q : Comment as-tu commencé à mixer pour Fubiz ?

R : Une belle rencontre, à la fois fougueuse, passionnée et terriblement déchirante en est la cause. à l’aube de l’hiver 2005, alors que je rodais dans les ruelles sombres en quête d’un fix musical, Fubiz (préservons sa véritable identité) s’est révélé à moi dans un rayon de lumière. Ce soir là, Romain Colin (arf.) fut mon 05. Et comme j’avais de la musique planquée dans mon squat, il m’a volé la majorité de mes disques en faisant croire depuis maintenant 2 ans que je m’occupe de sélections mensuelles, alors qu’en fait, il diffuse des vieilles mixtapes que je faisais à l’époque. Pensez-y quand vous les écouterez, cet homme est un escroc.

Q : Mais en fait mis à part Daft Punk et Lifelike, t’aime bien quoi ?

R : Ben… Lifelike et Daft Punk. Nan, nan mieux. Laurent Heinrich, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem Christo. Vas-y note, on fera croire que j’ai un peu de culture musicale.

Q : Tu m’excites depuis longtemps, on peut coucher ensemble ?

R : Écoute. Je ne suis pas un garçon facile. Je pense que préserver notre corps pour celui ou celle que l’on aime vraiment est le plus beau des cadeaux que l’on puisse lui faire. Et je ne parle pas que de relation physique. Mais également… de mon âme. Je veux rester pur et… et merde : 75, rue de Montreuil, dans le 11ème. ou tu peux m’ajouter sur msn sinon : daftjb5[at]hotmail.com même si je trouve ça un peu naze comme technique de drague. envoie un mail plutôt : diese[at]diese05.com

Chers lecteurs, j’espère que vous aurez dès lors beaucoup plus d’éléments qui permettront de mieux comprendre mes errements et les terribles soucis de ma vie si trépidante. Et comme vous vous en doutez je n’ai pas été sérieux… Je n’ai pas donné la bonne adresse pour la dernière question.

Ah si.

Bon, on met de la musique cet aprème ?

Diese

Les gros moyens.

Attentions blogueurs influents et autres Loïc Cavazza… Je viens d’overgonfler diese05.com qui se récolte une monstrueuse bande passante de 800Go et tout et tout.

à partir de maintenant, c’est du mp3 à foison, du lien de téléchargement et une foule en délire.

Faites du bruit.

Diese

Sony PS3 sucks

Payer 399 euros pour une console, ok.

Payer 69,99 euros GTA IV, ok.

Avoir son jeu qui plante au bout de 25 minutes et découvrir que le bloc optique est bloqué (bloc bloqué, hum.), que c’est un problème « connu » et que la console doit passer par le SAV pour au bas-mot 3 semaines… nan, c’est pas possible.

Sincèrement, on se moquait du RCOD de la Xbox 360, mais là on atteint des sommets.

Franchement, petite PS3 de Sony, tu crains méchamment. Non seulement tu m’empêches de jouer à GTA alors que je viens juste de l’acheter, mais en plus tu te permets de te foutre de moi.

Et tu perds un client, connement.

Ceux qui sont intéressés par un échange standard entre une édition PS3 de GTA IV contre la même sur XBOX 360 peuvent me contacter : diese{at}diese05.com

Dégoûté.

Diese

Ce blog change de visage.

Suite à mon précédent billet et à ses statistiques en terme de visites très éloquentes, je souhaite modifier complètement l’orientation de ce blog. il sera désormais rédigé à la manière de Fluokids ou encore Sexactu, accompagnant ainsi chaque titre d’une mise en situation sexuelle très orientée.

Ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’à changer de crémerie, je les emmerde.

Parallèlement à cette profonde modification de l’édito, j’ai l’honneur de vous annoncer que le grand Fubiz rejoint l’équipe de rédaction de diese05.com. Il y parlera de ses délires personnels, de Nouvelle Star et m’assignera directement ici-même lorsque je serais en retard pour les broadcasts.

J’ajoute que tous les titres postés sur ce blog seront disponibles sur une plateforme dédiée d’un grand distributeur de médias en ligne, et ce de manière payante et quasi-exclusive.

Mais voui. voui.

Diese

Golden Cage

Ellle s’étire comme une tigresse, sûre de l’effet qu’elle produit. La lumière jaune et un peu glauque du club la met bien en valeur. Elle virevolte, tend les bras, se dandine, le sourire aux lèvres.

Putain, on se croirait dans ces espèces de clichés pourris de clips tournés au ralenti. Et c’est exactement ça : le temps s’est arrêté. Elle est là, comme un cadeau qu’on aurait oublié de déballer à Noël. Et moi, je suis comme un con, incapable de détourner les yeux. Elle sait déjà qu’elle m’a séduit. Elle sait déjà qu’on va baiser. Elle sait déjà que je serais maladroit mais elle ne m’en voudra pas.

C’est de sa cage dorée qu’elle me toise du regard pour l’instant et je savoure l’instant.

J’ai chaud.

Credit : The Whitest Boy Alive – Golden Cage (Fred Falke Remix)

Diese

Somebody Somewhere

Aaaaaaah (râle d’agonie guttural). C’est de sous la couette que je vous écris ces quelques petits mots.

ça fait 4 jours qu’une belle angine a le béguin pour moi et que je tente de lui expliquer que non, ça ne va pas être possible, je suis pas un garçon facile. C’est donc derrière les effluves de Paracetamol et d’Amoxicilline, un oeil ouvert et l’autre moins que je viens vers vous, chers lecteurs, pour vous dire que oui, demain je réponds à tous mes mails (merci beaucoup de votre soutien d’ailleurs !), oui j’existe toujours et oui je reviens travailler, demain également (au cas ou un de mes collègue pointilleux se sentirait de passer par ici.).

Pour vous faire patienter gentiment, le remix dont Lifelike a dit lui-même qu’il était le plus satisfait, celui de Cazals et de son Somebody Somewhere. Il est bon, certes, mais aurait pu être encore meilleur. Non ?

Bon, je repose la tête sur l’oreiller. Dodo time.

Credit : Cazals – Somebody Somewhere (Lifelike Remix)

Diese

Jem’s

Diese
dans l’effort…

Un très gentil dessin de mon ami Jem’s qui ouvre son blog et tâte le crayon pour le plaisir. So nice.

Diese

Lafraise Partouze.

Lafraise
Laure Manaudou Style.

Wow wow wow…Jamais une Lafraise Party n’avait fini comme ça. Vous savez, ce genre de fois où vous ne savez plus trop… Assurément une pure soirée, un son de fou (Merci l’iPod) et des sourires dans tous les sens…
Continue Reading »

Diese

Godemachette’z powa.

Un joli résumé de la soirée Retro Gaming chez mon « like the fingers team buddy » Nico, sur emob. Une soirée vraiment très sympathique avec de la Domino’s Pizza, de la glace et des vieux pixels à volonté. Je tiens à rappeler au monsieur contre qui j’ai perdu sur Super Mario Bros 3, et qui a ramené sa manette de NES perso (vrai, si si), qu’il ne m’a vaincu que d’un point. ;)

Toujours aussi plaisant de voir toutes personnes retomber en enfance/adolescence le temps d’une soirée, et comme souvent l’occasion de mettre des visages sur des noms… Pour voir quelques photosc’est par ici. Encore merci à Tribeca en la personne de Sylvain qui doit encore chercher ses cordes vocales aujourd’hui notamment et à BRM. Je reviendrais.

Diese

Lafraise(less)

L’ami Lâm vient enfin de consommer officiellement son divorce avec Spreadshirt/Lafraise. Au vu de la direction qu’est en train de prendre le bateau, ou plutôt le paquebot, c’est une bonne chose que son talent soit mis à disposition d’activités plus en accord avec ce qu’il cherche, et dieu sait qu’il trouvera, pas besoin de l’encourager le bonhomme.

Un petit pincement au coeur pour Sophie qui reste un peu orpheline de ce départ mais qui (attention cette supputation est purement subjective et personnelle.) devrait suivre le même chemin. Mêmes envies, même combat.

C’est très bizarre toute cette agitation autour de Lafraise. Je me souviens il y a quelques années, jeunes étudiants rêvant à créer un modèle similaires et kiffer comme des ptits fous à vendre nos productions…Il y a 4 ans déjà. Depuis, beaucoup de choses ont changé. Oui je ne me retrouve plus dans les visuels, oui, je trouve ça de plus en plus cheapos et bord de plage. Mais bref. C’est juste un avis de consommateur parmi tant d’autres. Mon dernier Lafraise aura donc été le Music Industry de Last

Rendons un petit hommage (il est vivant hein !) à Lâm en musique. Je sais que ça lui fera plaisir. Et préparez-vous pour la dernière Lafraise party du 20 Décembre ou j’aurais plaisir à vous embrasser saluer.

Credit : Lifelike – Running out

diese05 a deux ans !

Oui, un peu comme à un disque qui trainait dans un coin ou une femme à qui on a pas amené de fleurs à temps (aïe…) Je souhaiterais rappeler que le blog que vous lisez et surtout que vous écoutez a soufflé sa deuxième bougie…il y a plus d’un mois.

Diese05 a deux ans, il sait désormais marcher tout seul, merci. Il est ravi de savoir que vous êtes toujours plus nombreux à vous perdre dans ses pages. Encore tout petit et balbutiant, il a besoin de vous pour avancer et proposer un contenu de qualité.

2008 sera l’année du rentre-dedans, l’année du changement. Le plus simple et le plus classique après ce genre de billet à l’intérêt plus que limité (ne nous voilons pas la face) est de tous vous remercier pour votre soutien, vos conseils, vos critiques, vos apports en tout genre. Ce serait vraiment dégueulasse de terminer ce billet sans citer quelques noms et remplir le cahier annuel des « spéciales dédicaces ».
Continue Reading »

Genderz

Billet un peu hors-sujet, puisque 100% perso.

Je vous annonce l’ouverture des pré-inscriptions à la bêta de Genderz un projet porté depuis un bon moment…

à la croisée de l’Instant Messanging en 3D et du Networking Social, Genderz propose un terrain pour les rencontres virtuelles et propose une alternative chat. Pas encore achevé, beaucoup d’éléments à apporter, encore buggé…Mais il arrive enfin en ligne, et ça…ça fait chaud au coeur.

Les inscriptions, c’est par ici !

Diese

Hot potatoe

Merci à ALex pour sa belle idée, qu’il me renvoie :

En regardant un peu les stats que mon ami Google analytics pouvait me pondre, je suis tombé sur des données fort intéressantes. Les mots clefs qui tapés dans un moteur de recherche font que l’internaute arrive chez moi et franchement c’est complètement dingue…

Je vous propose donc mon fabuleux top 10 :
Continue Reading »

Diese

Les premiers.