Savage

hdrsavage

Voici enfin l’interview de Savage !
Excellente surprise de découvrir un tel personnage doublant l’artiste de qualité que l’on connait. C’est donc accompagné d’un ami d’origine bordelaise, ayant grandi en Guadeloupe fraîchement rentré d’Égypte rencontré durant mes études à Toulouse (vous n’avait pas tout suivi ?) que j’ai été très chaleureusement accueilli chez Savage durant mon bref passage dans la ville rose pour Noël. Moment très agréable à échanger avec cet artiste accompli, passionné et accessible. Je n’en dis pas plus et vous laisse avec l’interview…C’est d’ailleurs lui qui a posé la première question.

L’interview :


Bon alors par quoi veux-tu que l’on commence ?

SNR : Et bien j’ai eu du mal à comprendre quelle était précisément ton activité musicale actuelle. Ton projet Muzak par exemple.

Il y a eu pas mal de changement récemment, disons que la musique électro c’est un peu le side project du reste, c’est la cerise sur le gâteau. A vrai dire ce n’est pas ça qui me fait vivre si tu veux tout savoir. La véritable occupation c’est la guitare, les groupes de musique instrumentale.

J’étais dans un groupe instrumental pendant 10-12 ans, on jouait du funk-rock. Très brièvement : les 5 premières années on sillonnait la France avec 80 dates par an, on a fait 3 disques. Moi j’y participait en tant que guitariste et co-compositeur… et voila.
Et là je suis reparti dans une nouvelle aventure de groupe depuis 1 an avec deux autres compères où on fait d’ailleurs appel à une boîte à rythme un peu électro mais très minimaliste avec des beats très softs qui nous permettent de jouer de la chanson française cool, rigolote, un peu… bucolique … très champêtre enfin florale. [rires]
Je suis aussi dans un groupe de reprise de rock.
Et puis pour finir sur la guitare je suis professeur de guitare aussi accessoirement.

Ha puis oui ce truc dont tu parles Muzak c’est un projet de musique instrumentale que je fait pour des boites de prod de film publicitaire, la Mairie…etc. Ce sont des compositions où je fais tout: batterie, clavier, violons…
Donc finalement beaucoup de projets musicaux qui s’entremêlent.

[Coup de téléphone pour planifier sa répétition du lendemain.]


Credit : Savage – See ya (320 KB)

Ha oui je compte aussi sortir un autre EP chez Work It Baby.
Là … Le combien on est ?….Non je vais pas te donner la date de sa sortie, parce que je ne la connais pas. Kris [ alias Kris Menace, patron de Work It Baby] nous a envoyé un mail en disant qu’en 2011 nous essayerons de faire beaucoup plus de sorties que d’habitude, donc moi je compte bientôt lui soumettre 4 titres. Et j’aimerais rajouter de la voix, je voudrais avoir plus de la moitié du vinyle qui soit chanté. Ça fera un peu moins statique comme ça. Et donc j’espère enregistrer ça d’ici le printemps, et Kris est ravi.
Ha oui est puis j’ai fait un remix pour un artiste qui sort au mois de mars chez Work It Baby avec le titre Searchin. Et j’ai aussi un projet de collaboration avec Vincent Fries (WIB). Il m’avait envoyé une ébauche et moi j’ai rajouté un beat et un passage de guitare jazz un peu à la George Benson. Nous allons faire un second track et sortir un EP dans l’année probablement.
Et il y a aussi une deuxième collaboration qui n’est pas de mon fait avec Douze (WIB/Discotexas). En fait il est allé voir mon site du projet Muzak et il est tombé sur une ébauche que j’avais fait. Du coup il m’a contacté pour travailler avec mon harmonie. Honnêtement, il a vachement embelli le peu que j’avait fait. Ce track s’appelle Thunderbird et est sur son dernier EP sorti chez WIB

SNR : Donc là rien que du côté électro tu es bien occupé pour les prochains mois.

Oui le problème c’est ça, il faut trouver le temps. Arriver à faire un EP par an ça serait cool. En plus chez Work It Baby c’est quand même sympa.

SNR : Parlant de WIB, comment les as-tu rejoint ?

En gros le premier truc que j’ai fait chez eux c’est sur le disque Omega man  sur lequel il y a « Wait For Love » que j’ai fait avec Fred [alias Fred Falke] et je crois que c’est aussi le premier travail de Fred chez WIB.
Bon c’était à l’époque des machines où il n’ y avait pas tous les logiciels d’aujourd’hui, pas de mac … il faut dire que ce titre est simple, enfin pour ce qui est de sa structure, il n’y avait pas énormément de piste. Du coup Fred a vu ça avec Kris. Et puis Kris m’a demandé si j’avais des pistes 100% Savage, donc je lui ai fait écouter un des titres qui plus tard est d’ailleurs sorti sur mon EP et ça l’a fait, il m’a demandé si je pouvais en faire d’autre dans le même esprit.

Donc on a travaillé le titre « I’m in love », que l’on a enregistré chez Fred. J’ai débarqué avec mes guitares, mes pédales et avec tout le matériel qu’il a chez lui on a pu enregistrer ça assez vite. En plus faire ça chez WIB c’est cool, tu sais c’est un super label, il n’est pas hypercomercial et il a un petit côté underground que je trouve classe.


Credit : Savage – Racer (320 KB)

SNR : Donc cet EP c’est la première chose que tu sors sous ton nom mais ce n’était pas tes débuts dans l’Electro.

Ha oui, il y avait eut avant cela ma participation chez Vulture.
A l’époque Alain [alias Alan Braxe] avait créé ce label pour son travail avec Fred, je crois que c’était pour des raisons contractuelles pour leur releases. On avait enregistré ça sur Toulouse, chez Fred et quelques éléments de Defender et Bliss avaient été fait sur Paris. Alain tu sais est extrêmement perfectionniste.
On a bossé sur plusieurs autres morceaux, qui ne sont jamais sortis d’ailleurs, et qui n’étaient pas du tout orientés House. Il y avait des pianos, des violons des cuivres…. L’idée c’était de surprendre au niveau du style et de faire un album complet. Du coup ça avait été une chouette aventure.

Avant cette expérience là, j’étais dans le flou avec la musique électro. Je faisait de la musique électro dans ma chambre et c’était sans aucun but, je ne savais même pas que l’on pouvait sortir des disques. Et puis finalement de travailler au bon moment avec les bonnes personnes, les choses prennent tournure.
Tu vois avec Fred on se connait depuis nos 16 ans. On s’est connu à la mer en vacances d’été, lui avait amené sa basse et un petit ampli de ***** et moi ma guitare et un petit ampli de *****, chacun dans notre lieu respectif. Et on s’est rencontré en boîte de nuit… dès le lendemain la plage c’était fini, tous les après-midi chez l’un chez l’autre à jouer le peu que l’on savait jouer à l’époque. Et on a fait des centaines d’ébauches de morceaux…. et du coup « Wait For Love » s’est fait. Et puis tu vois… tu veux une bière ?

[Vous l’aurez compris… pause bière]
SNR : Tu as envie d’évoluer dans ton travail sur l’électro ?

Ouai faire des remix, tu vois c’est quelque choses que je découvre et qui me plait. Ha, attends je vais te faire écouter le remix sur lequel j’ai travaillé. C’est assez orienté club tu vois et il fait 7:O7. Il faut dire que nombreux sont ceux qui aujourd’hui s’oriente vers des remix.

SNR : En plus des remix, tu serais tenté par du live avec tes titres électro ?

Ha oui. J’ai l’habitude de la scène, mais là ça serait quelque chose de complètent différent. D’abord le public qui serait celui de club. Je me verrais plus dans l’optique de passer mes morceaux en les modifiant pour jouer un instrument en live. Du coup le public au lieu de faire que danser ou discuter, il a une réelle interaction avec l’artiste. Ça me botterait bien oui. C’est d’ailleurs une envie de Kris qui voudrait faire des dates avec les artistes WIB, qui se produirait en live.

SNR : Bon et bien merci Savage pour cet entretien et merci pour la bière. Un petit mot pour la fin ?

Oui, la musique c’est passionnant.

7 pensées sur “Savage”

  1. Je tiens une nouvelle fois à féliciter l’équipe de ce blog qui malgré des publications moins fréquentes , la qualité reste elle, exceptionnelle !
    Ainsi je tiens également à rendre hommage à la qualité de la musique qui nous est offerte par Sauvage qui est une de mes références désormais mais, également Pyramid dont je ne décroche pas du remix d’Air.

    Merci à vous de nous offrir tant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *