D’Ouest en Est

headerdouestenest

Faites griller des toasts, voici un peu plus de sirop d’érable les amis. Oui oui oui, il devient de plus en plus clair que les artistes canadiens dominent la musique électro sur le continent nord-américain. Ce pays déborde d’envie musicale !

Je commence donc en vous présentant GLXYGLXY. Proche du collectif Valérie, il produit des sons qui font vraiment planer. Vivant à Vancouver (Colombie Britannique) il est très productif ces temps-ci, et ça fait vraiment plaisir. Je vous invite aussi à visiter son profil Soundcloud qu’il alimente régulièrement.
Je vous laisse écouter et emporter deux de ses tracks où il s’est attaqué avec réussite au monument Teenage Color de College et montre son talent de producteur.


Credit : Glxyglxy – Teenage Color Rmx


Credit : Glxyglxy – GLXYSTARS

Vient ensuite mon artiste canadien préféré. Lorsque j’ai entendu pour la première fois ses sons qu’il décrit comme son de Yachting, j’ai tout bonnement halluciné, et il me semble bien que l’ami Dièse ai lui aussi apprécié la chose. Le jeune homme est de Toronto et se produit sous le nom Hemingway. En lien avec des artistes connus et d’autres qui débutent, il est clairement un talent en devenir de la scène musicale canadienne. Le simple fait de voir sa friendlist sur Myspace fait plaisir. Il travaille actuellement sur un single nommé Lips et espère pouvoir sortir un EP dans quelques mois. Je vous laisse monter à bord de son yacht avec ces deux titres:


Credit : Christov – Estellas Invitation (Hemingways rmx)


Credit : Keenhouse – Aries (Hemingways Starlight Yacht Remix)

11 pensées sur “D’Ouest en Est”

  1. @GLXYGLXY: au plaisir de t’écouter et de te revoir sur nos pages ;)

    Je vous invite à naviguer de Myspace en Myspace en partant de ceux des deux artistes présentés dans ce post et vous allez vous régaler.

  2. Merci pour cette belle découvert que vous me faite faire la… Je suis tomber amoureux du son Aries de Hemingway.
    Merci encore ;)

    Ps : il est pour quand le prochain fubiz svp ?

  3. C’est extra, merci pour le morceau!
    ( ha juste un truc: et si je veux le dire a haute voix , je prononce sa comment GlXYGLXY ?)

  4. Bah je croyais que la french touch était très en vogue aux USA? En plus c’est un peu contradictoire avec l’article précédent? Ou alors c’est plutot a Miami que les français sont présents mais pas aileurs, ça c’est fort possible car a New York et Los angeles les français font pas tellement recette c’est vrai.

  5. @Nostradamus:
    Les artistes canadiens sont bien plus productifs que leurs homologues des USA pour ce qui est de l’electro.
    La French Touch marche bien en effet mais ne dépasse en rien ce qui se fait localement aux yeux (enfin aux oreilles) du public local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *