Sometimes the good guy finish first

Pat Benatar emmène son good guy (et son intro se fait sampler au passage par Lifelike sur So Electric) face à PNAU pendant qu’Etienne de Crecy se faisait remixer par Jamie Lewis. En face, et très énervés, les jeunots de Late of the Pier et probablement le meilleur morceau de leur album à paraître ainsi qu’un vieux standard de The Three Degrees.

On est vendredi, et je prends soin de vous pour cette fin de semaine, non ?


Credit : Pat Benatar – Sometimes the good guy finish first


Credit : PNAU – Come together


Credit : Etienne de Crecy – Hold the line (Jamie Lewis universal funk mix)


Credit : Late of the Pier – Broken


Credit : The Three Degrees – Dirty old man

3 pensées sur “Sometimes the good guy finish first”

  1. héhé ! Merci pour la sélection. Pnau tourne déjà en boucle dans ma voiture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *