Bas Résilles

Imaginez vous, fin de nuit, dans la pénombre de la chambre de votre appartement haussmannien, une demoiselle au bout de votre lit est en train de se rhabiller. Elle glisse ses bas en regardant par terre. Vous, cigarette éteinte au coin de la bouche, regardez le plafond jetant de temps en temps un coup d’oeil sur cette charmante jeune femme… vous savez que vous ne le reverrez pas, vous n’êtes même pas sûr de savoir son prénom. Il y a à peine deux heures vous vous vautriez dans la douce moiteur de son corps et maintenant plus rien. Deux inconnus ayant partagé la plus intime des communications se retrouvent les plus éloignés du monde… voilà ce que décrit ce morceau, cet instant ultime où l’on se retrouve seul après avoir été la moitié de l’autre… Celui où l’inconnue, aimée d’un instant, se vêt de ces même atours de créature de rêve qui vous ont conduit là…

Toute l’histoire sur le blog de Sushitronic et d’EmobRavi d’avoir participé à ce micro-projet, destiné à illustrer un excellent podcast

Credit : Sushitronic feat. Diese – Bas résille

12 pensées sur “Bas Résilles”

  1. L’introduction au morceau est parfaite.

    Je l’avais écouté 2ou 3 fois sur Emob.fr et avais imaginé à peu près cette scène. BRAVO, très beau boulot. La musique retransmet bien l’ambiance de ce genre de saynète.

  2. Sans vouloir lecher vos ptits trou du cul pleins de poils, j’en suis pas encore a la fin, mais ca defonce bien bien bien comme il faut ce ptit morceau!

  3. très très bon! félicitation à vous 2

    J’ai décidé de parcourir ton blog depuis le commencement, que du bonheur MERCI

    en plus il me reste encore deux ans à parcourir, le pied quoi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *