Revolte.

Revolte

Jamais parlé de Revolte encore…alors que ça fait un moment qu’ils sont dans la blogroll, côté artistes… Et pourtant… Ils méritent qu’on s’attardent sur leur cas car ils ont su ingérer le meilleur du meilleur de l’electro et de bien d’autres tendances musicales pour produire un son bien à eux. Mais…Qui sont-ils précisemment ?

Tout commenca en 1985 dans une usine dans le nord de la Californie dont je tairai le nom de peur de représailles pour nos proches toujours prisonniers . C’est le vieux Bill qui nous créait, un par un, ah ce vieux Bill, il nous aimait lui…

Revolte

Jamais parlé de Revolte encore…alors que ça fait un moment qu’ils sont dans la blogroll, côté artistes… Et pourtant… Ils méritent qu’on s’attardent sur leur cas car ils ont su ingérer le meilleur du meilleur de l’electro et de bien d’autres tendances musicales pour produire un son bien à eux. Mais…Qui sont-ils précisemment ?

Tout commenca en 1985 dans une usine dans le nord de la Californie dont je tairai le nom de peur de représailles pour nos proches toujours prisonniers . C’est le vieux Bill qui nous créait, un par un, ah ce vieux Bill, il nous aimait lui…

Nous avions été crée dans le but de tester le confort interieur automobile, de manière à ce que l’usine ait toutes ses étoiles et vendent des millions de voitures à travers le monde.

Tout allait pour le mieux jusqu’au jour ou l’usine fut racheter par Mr Edwards, un riche industriel américain, il faisait froid dans le dos, nous sentions bien que le pire pouvait se produire, mais nous étions loin de nous imaginer ce qui nous attendait ! Mr Edwards décida de se servir de nous pour tester les voitures dans ce qu’il appelait des crashs tests !!! Et l’horreur commenca… Chaque mois, deux d’entre nous furent choisis au hasard pour etre utilisés dans d’horribles accidents volontairement programmés.

La panique pris la communauté, tous étions terrifiés, il fallait réagir, sans quoi, nous serions tous décimés ! Marvin et moi nous échapèrent le 8 Aout 2005, alors que l’usine était fermée et que les gardiens déjeunaient… Depuis, nous n’avons qu’un souhait, liberer nos proches toujours enfermés , nous somme pret à nous battre, pret à affronter le pire, nous crions haut et fort REVOLTE.

Extrait du Myspace de Revolte.

   Credit : Revolte – Adulter

   Credit : Revolte – Fucking on music

3 pensées sur “Revolte.”

  1. Excellent Revolte ! Surtout "Flash Gordon comes back"…ceci dit, tu m’as devancé, c’était mon Electro Session de la rentrée (ça le restera d’ailleurs).

  2. excellent son je ne connaissais pas du tout. Merci pour ce son, c’est nikel pour ce poser tranquille à la plage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *