No-Life

Désolé, mais je me devais de diffuser ceci…même si je sors de la belle ligne edito « musique » de mon blog préféré.

12 pensées sur “No-Life”

  1. Hallucinant ce reportage, j’en avais entendu parler plus d’une fois mais jamais vu.

    Pauv’ mamie elle va faire un infarctus.

    Ca me fait penser à notre discussion dans le train, sur ce fameux jeu dont on taira le nom…

  2. World of Warcraft ? Ah oui…

    Pour info je joue, pas tous les jours (ouf) je ne joue que le soir, et max 4h pour les plus violentes soirées.

    Maintenant que my girlfriend est revenue à la maison… :)

  3. Hier soir j’ai pris deux niveaux en essuyage et j’ai eu un bonus liquide vaisselle.

    Argh, Je suis addict !!! :D

  4. LOL pour le code parental !
    Bien joué Cécile ! :D

    Sinon, ça fait plusieurs fois que ce thème est traité qd même…
    Mais là le gamin fait particulièrement zombie… :-/

  5. En fait je viens seulement de regarder le reportage… J’avais tout simplement envie de le taper, j’etais à limite de jeter mon ordi par terre tellement ça m’a enervé! Hihi! Non mais bon, c’est grave quand meme! o_O

  6. Rohlala…Que de violence !!! Laissez le respirer ce brave petit ;)

    Oui, je pense que c’est un sujet très important. Je vais être papa (un jour, hein, pas tout de suite) et j’ai vraiment peur que mes gamins soient comme ça…

  7. Je pense que sont probleme ne vient pas des jeux a proprement parlé, ce n’est qu’un excutoire dans lequelle il se plonge… comme une drogue, on devient pas junkie par choix, je pense. Mais c’est vrai qu’il a une tête à claque, mais ce genre d’ado y’en a d’autre version que l’addict a l’info! Il pourrait passer son emps à lire, ou devant la télé, il serait aussi agressif je pense, bien qu’il à été reconnu que les jeux vidéo devlp un certain stress qui peux se muer en agressivité dans la vie réelle… j’y croit sans vraiment y croire dans le sens ou si on a la tête sur les épaules ça passe vite. Mais pour son cas, en pleine crise d’ado, il l’a pas sur les épaule justement… bon bref, j’invoque les circonstance attenuente pour ce garçon (qui vit quand même chez sa grand-mère, et croyez moi pour l’avoir fait, que le fossé de 50 à 60 ans dans le rythme de vie ça joue aussi…)

  8. JB > Tu m’as fait peur pendant quelques secondes! J’ai cru que j’etais pas au courant de certaines choses! ;)

    Sushitronic > Je pense que le probleme vient aussi des "parents" ou tuteurs, ils ont quand meme pas l’air d’avoir beaucoup d’autorité… Moi je sais que j’aurais jamais parlé comme ça à mes parents, crise d’adolecence ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *