Super Flu / Dortmunder Philharmoniker

Par Snr

Random Access Memories : Diese Order

Par Diese

ram

Je vous explique : Depuis plus d’un an, j’écoute cet album de manière extrêmement régulière tout en ne pouvant m’empêcher de penser que l’ordre des titres y est parfois aléatoire – réflexion toute personnelle puisqu’on a entendu Gonzales himself indiquer qu’il s’agissait d’imprimer une progression des accords principaux des différents morceaux au fil de l’eau.

En justifiant un peu le choix d’utiliser les titres de Daft Punk pour raconter une histoire et à la manière du Machete Order de Star Wars (que je vous recommande chaudement), me voilà à vous proposer une sorte de Diese Order de Random Access Memories.

Lire la suite »

Crydamoure Appreciation Minimix

Par Diese

Histoire de fêter dignement l’arrivée des vacances et de traduire mon besoin de soleil, je vous propose un minimix d’environ 40 minutes composé exclusivement de titres du légendaire label Crydamoure. Amoureux de House filtrée, laissez-vous embarquer, les autres, laissez-vous tenter ;)

Bonne vacances à tous !

Nuage Sonore

Par Snr

Titre plein de bonne énergie, découvert au près d’Aéroplane dans le très bon spot nocturne/culturel bordelaix I-boat le week-end dernier, la recette classique Caisses claires / Synthé 80s / Vocoders / Piano enrichit sensiblement l’ambiance d’une soirée.

De son côté Dimitri From Paris, légende de la scène française resserre ses liens depuis quelques mois avec le label/event agency référent londonien Defected . La teinte disco que cherche à prendre le collectif anglais correspond parfaitement au savoir faire du Parisien.

L’ami marseillais Nior The Discus Thrower sort au compte goûte des travaux très aboutis. Sa qualité de production / mastering a été sensiblement revu à la hausse ! On connaissait déjà ses qualités artistiques, le voici aujourd’hui prêt à percer.
Faites passer le mot : Nior The Discus Thrower


Vous avez certainement vu passer sur le web le portfolio – pas du tout ultra médiatisé – de la nouvelle déco des locaux berlinois de Soundcloud, l’archi derrière cette refonte avait notamment signé ceux de AirBnB quelques mois plus tôt.
En revanche j’espère que vous n’avez pas vu la nouvelle version 3.0.0 de l’appli pour iphone – juste merdique – Le virage grand publique pris par SC sur cette version est ridicule, quelle ergonomie cheap, quelle régression fonctionnelle. Pour compléter le tableau, les rumeurs persistantes depuis quelques semaines sur un rapprochement de la plateforme avec les majors s’ébruitent de plus en plus.
Heureusement la musique y coule toujours à flot.

Right Now

Par Diese

Une nouvelle sélection de 5 titres pour célébrer l’été qui vient enfin de pointer le bout de son nez. Les jours raccourcissent mais votre plaisir s’allonge : mettez votre casque et préparez votre corps.

Mon morceau préféré du moment, pour de multiples raisons, c’est cette petite ritournelle entêtante de Nathan Swiss qu’il a décidé d’appeler So in Love. Au passage il faudra un jour faire une étude sur cette propension qu’ont les musiciens d’électro à réaliser au moins un morceau comportant le mot « Love » dans le titre. Passons. J’y aime la basse, le/les samples, sa non-intro et son côté boucle de l’infini. Vraiment cool.

J’étais passé à côté de ce bijou de remix réalisé par Yuksek, qui reste en terrain connu mais qui transcende clairement le morceau d’origine qui n’avait absolument rien d’exceptionnel. L’exercice consiste ici à occuper tout l’espace avec un simple morceau de refrain et à en faire le coeur du morceau : C’est réussi.

Vous avez besoin d’un titre posé pour aller à l’encontre de votre stress ? Vous avez besoin de souffler un moment ? Sekuoia a réponse à tout et propose une production très travaillée qui se donne un côté faussement Lo-Fi mais réellement bon.

Vous en conviendrez, on manque toujours des morceaux un peu consensuels, en fond sonore pour une soirée en bord de plage. Non ? Oubliez mes introductions douteuses, ce morceau de Tez Cadey remplit le cahier des charges du morceau smooth que vous aimerez caler pour accompagner un début de set tranquille.

On termine aujourd’hui par cet edit d’un morceau que j’ai essayé de sampler/remixer des dizaines de fois tellement je l’aime d’amour. Minnie Riperton et son imparable Inside my Love entre les mains de Misco pour plus de 8 minutes de moiteur que vous ne saurez refuser. Magnifique.

Minimix #60 – The 104 BPM Edition

Par Diese

Un minimix bien foutraque avec du chanteur brésilien, du rap, de l’electro clinquante et de lourdes basses.

104 BPM, ce sera donc le battement de votre coeur contre le mien pour démarrer l’été dans la l’éclectisme et la moiteur.

Au programme :

  1. Marcos Valle – Estrelar
  2. Tesla Boy – Dream Machine (Otnicka edit)
  3. Alex Metric & Oliver – Galaxy
  4. Breakbot – You should know (Allen Walker simple Re-Write)
  5. Daniel Avery – New Energy (Beyond The Wizard’s Sleeve Re-Animation)
  6. Daft Punk – Television Rules the Nation (Atom Remix)
  7. Mr Flash – Number 1
  8. Lemaitre – High Tide (Avenue Remix)

Dream Machine

Par Diese

Je suis le mouvement de mon ami SNR en publiant à mon tour une sélection de nouveaux morceaux. Vous connaissez le principe, chaque track a été éprouvé au moins 10 fois afin d’établir un standard de qualité connu de tous : Repeat Mode Compliant.

Voici donc le fruit de ma dernière brassée labellisée.

Tesla Boy que je ne présente plus, mais que je continue à suivre assidûment et dont le morceau Dream Machine édité par Otnicka est une merveille qui emprunte sérieusement la ligne de basse de … Non, tiens – je vous laisse deviner :

The Penelopes qui revisitent un de leurs propres titres, c’est tout simplement bon. Mention spéciale au passage démarrant à 2:02 avec son refrain/synthé absolument imparable. Si j’avais eu le courage, j’aurais fait un edit ne s’appuyant que sur cette partie magique.

Gigamesh remixe Junior Jack et son Thrill Me qui a fait les beaux jours des caissons de basses les plus flatteurs. Il transforme littéralement le titre mais rend une copie intéressante qui vous siéra à coup sûr.

My Dear, ça ne vous dit probablement rien. Mais Romain Seo, moitié de The Buffalo Bunch et producteur sous le nom de Raw Man vous rappellent probablement des (bons) souvenirs. Il officie ici avec sa moitié pour un titre downtempo dont le final au climat très romantique ne peut pas vous laisser indifférent.

On termine par un titre qui aurait pu être signé sur Vulture Records aux alentours de 2008 (j’espère que j’ai situé le contexte – pour ceux à qui ça parle : écoutez et dites-moi si j’ai raison ou pas).

J’adore ce titre, c’est probablement mon préféré de la sélection, d’où sa position. Artiste à suivre.

Suivants »